Les Papotages de Nana - Chaméléon

J’ai testé : Le Chaméléon

 

Ce restaurant aurait pu s’appeler « L’habit ne fait pas le moine ». 

J’ai bien du passer un millier de fois devant l’imposante devanture blanche et rouge, sans charme de ce resto. De l’extérieur, on dirait un genre de cantine ou de sandwicherie sans intérêt. La façade n’est pas très engageante. Il faut dire que dans la rue, fleurissent d’avantage les bouibouis que les gastro. Encore que, j’ai testé un autre lieu complètement dingue dont il faut que je vous parle prochainement.

 

Pour l’heure, attardons nous donc sur le fameux Chaméléon à la devanture trompeuse.

 

 

Les Papotages de Nana - Chaméléon

Les Papotages de Nana - Chaméléon

 

De mémoire, la première fois que nous sommes rentrés dans ce resto, c’était un soir de juin. Nous étions complètement nazes suite à une grosse journée et je n’avais absolument pas la force de faire à manger. Rien que l’idée de rentrer chez moi me paraissait insurmontable. Ce genre de soir où on aimerait s’asseoir par terre et s’endormir là, peu importe ce qui arrivera.

 

J’exagère un peu parce que, certes j’étais fatiguée, mais pas au point de sauter le diner. Et sur notre route, nous sommes tombés (une fois de plus, me direz vous) sur le Chaméléon. Et ce soir-là, on s’est laissé tenté par la carte à l’extérieur qui n’avait rien à voir avec celle d’une sandwicherie.

 

Une fois à l’intérieur du resto, la magie opère : A peine a t’on franchi le pas de la porte qu’on découvre sur la gauche une belle cuisine ouverte sur la salle, toute blanche. Un bar assez simple mais accueillant. Et sur la droite une salle immense aux volumes insoupçonnables. On est immédiatement attiré par le choix de la déco : une sorte d’esprit récup’ chic où se mêlent tables en bois brut ou formica, dessertes des années 50 et lustres industriels. L’ambiance est à la zénitude, peu de meubles et de tableaux pour pouvoir se concentrer sur la nourriture. Peu de couleurs pour préserver la blancheur tranquille du lieu et mettre en valeur chaque objet minutieusement choisi. Tout ceci donne un endroit assez unique avec une belle harmonie. 

 

Reste à vérifier si la nourriture suit. Et bien, je vais vous la faire courte. Oui !

 

La carte est courte : 3 entrées, 3 plats, 3 desserts. Une formule midi autour des 20€ et le soir, un menu entrée, plat, dessert à 35€.

Les produits de saison sont mis à l’honneur. La carte change très régulièrement, pour ne pas dire tous les jours. Le restaurant se plait même à se qualifier de cuisine changeante. 

La carte est vraiment bien rédigée car tous les titres de plats donnent envie. C’est assez rare pour être souligné, à une époque où il faut donner dans l’original quitte à ce que ça ne veuille rien dire.

 

Place à la dégustation. Les plats s’enchainent pour le plaisir des yeux et des papilles. Ils sont tous travaillés avec style et saveur mais sans jamais en faire trop. Les plats sont colorés et attrayants. Les cuissons sont très bien maîtrisées. Le poisson est nacré et se détache tout seul en feuillet, comme on aime. Mention spéciale à l’oeuf cuit à basse température. Ça coule, c’est suave, c’est délicat. Les assaisonnements sont là parfois pour relever une saveur, parfois pour apporter de la complexité à une pièce de viande toute simple. Le diner va crescendo. On a vraiment envie que ça continue encore et encore… c’est que le début d’accord, d’accord 😉

 

Les Papotages de Nana - Chaméléon

L’oeuf bio basse température

Les Papotages de Nana - Chaméléon

Sous la verdure, une salade de calamar à peine cuit

Les Papotages de Nana - Chaméléon

Saint Pierre snacké courgette cru et en caviar

Les Papotages de Nana - Chaméléon

Onglet de boeuf tout simple et ses petits légumes

 

Le moment du dessert est l’apothéose. Le visuel n’est sans doute pas à la hauteur du goût mais en bouche, je vous mets au défi de ne pas succomber aux charmes du chaméléon. L’assiette chocolatée vaut pour moi tous les desserts du monde. Elle se compose d’une mousse au chocolat, d’un sablé au chocolat à la fleur de sel, de noix de coco fraiche et d’éclats de noisettes caramélisées. C’est le mélange parfait entre croquant, moelleux, croustillant, sucré, avec une pointe de sel pour exciter les papilles… Elle est loin la sandwicherie, trèèèèèès loin.

 

Les Papotages de Nana - Chaméléon

Biscuit à l’amande, compotée de mirabelles, crème légère, jasmin et verveine

Les Papotages de Nana - Chaméléon

 

Je regretterai presque de ne pas pouvoir en faire ma cantine du midi (et du soir) (et de tous les autres jours).

 

 

Infos pratiques:

Le Chaméléon

70 Rue René Boulanger

75010 PARIS

Tel: 01 42 08 99 41

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “J’ai testé : Le Chaméléon”

  1. Lili dit :

    Ca semble juste parfait !
    Un peu loin pour moi aussi mais un soir peut-être…

  2. Chouchou dit :

    Ca tue ce restal, on y retourne quand?

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *