Les Papotages de Nana -Blistex

Ces petits produits miracles (Ep3)

 

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question : « Et si mon baume à lèvres préféré venait à disparaître des rayons de parapharmacie? » Cette question fonctionne aussi avec votre mascara préféré, un déodorant efficace ou tout autre produit dont vous ne pouvez pas vous passer.

 

Et bien, c’est une question qui s’est posée à moi il y a fort longtemps et que je vous pose aujourd’hui.

Je ne vais pas passer par 4 chemins, je suis accro à mon baume à lèvres nude de chez Blistex depuis le milieu des années 90. Découvert aux Etats Unis, j’avais été comblée de pouvoir le trouver également dans mon supermarché de quartier à Antibes. A première vue, c’est un baume hydratant tout ce qu’il y a de plus classique. Sauf qu’il a une texture bien plus agréable que tous ceux que j’ai pu testé jusque-là, il glisse tout seul sur les lèvres pour les hydrater parfaitement. Il n’y a quasiment pas de matière sur les lèvres tellement il est vite absorbé. Il a une odeur sucrée proche de la cannelle, très douce. Et sa couleur rosée ton sur ton réhausse juste ce qu’il faut la couleur naturelle des lèvres. Seul petite surprise qui peut ne pas plaire, c’est le léger picotement que l’on peut ressentir lorsqu’on le pose au début.

 

Puis, les années passant, un jour, sans crier gare, il a été déréférencé et je ne l’ai plus jamais trouvé, en France. 

Les Papotages de Nana -Blistex

Les Papotages de Nana -Blistex

 

Je suis longtemps restée démunie face à cette nouvelle. Le monde s’écroulait autour de moi. Sans lui, je ne sais pas faire. Je dois bien me tartiner 10 à 12 fois par jour. J’ai bien tenté de le remplacer par d’autres baumes dont les copines me vantaient les mérites. En vain. J’ai même essayé de porter du gloss qui avait le mérite de bien hydrater les lèvres, passé cet aspect collant un peu dégueu propre à ce type de produit (c’était au début des années 2000, les formulations n’étaient pas celles d’aujourd’hui).

 

Et puis, un jour, j’ai retrouvé mon baume en Allemagne, chez DM. J’en ai acheté 12 d’un coup, en pensant que j’en aurais pour 12 ans, tranquilou. Tu parles ! Mes réserves ont fondu comme neige au soleil. En moins de 2 ans, j’avais épuisé mon stock.

 

Je suis alors passée à la vitesse supérieure. Depuis quelques années maintenant, je passe commande directement auprès des grossistes par boîtes de 48 sticks que je conserve au frigo. Parfois, ça fait marrer les gens qui ouvrent mon frigo, sans savoir à l’avance ce qu’ils vont y trouver. Souvent, on me prend pour une dingue. Mais au fond, je suis en paix avec ma petite lubie. Je sais que j’aurai de quoi m’hydrater les lèvres encore quelques années.

Et si vous passez par un DM, n’hésitez pas à tester ce baume. J’ai déjà contaminé une dizaine de copines. Je mets ma main à couper que vous allez craquer aussi. Le pire, c’est que vous ne vous ruinerez même pas. De mémoire, le prix public du Blistex nude est de moins de 3€ par tube 😉

 

Alors craquera, craquera pas? Et vous, c’est quoi votre produit préféré que vous n’aimeriez pas voir disparaitre des rayons?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “Ces petits produits miracles (Ep3)”

  1. Bulles de Flo dit :

    Ah oui tu ne fais pas les choses à moitié ! En même temps, je comprends, si tu as trouvé ton bonheur, difficile de t’en passer.
    Pour ma part, je suis très Labello Classic, mais effectivement, il faut s’en remettre souvent. J’ai testé le Carmex, mais j’ai été moyennement convaincue… Bref, je cherche encore LA perle rare !

  2. Zoé dit :

    Hum ça a l’air interessant. Perso j’utilise Luca’s Papaw Ointment (importé d’Australie… mais bon) c’est hyper gras, a poser toute la nuit et le lendemain t’as des levres douces c’est incroyable.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives