Les Papotages de Nana - Bleach London

Bleach London Baby

Et si on parlait cheveux? Ça fait longtemps non? J’décooooonne, ça fait pas si longtemps mais j’ai envie de vous parler d’une petite bombe découverte en faisant du shopping à Londres début janvier. Il s’agit de la marque Bleach London.

 

Bleach London, c’est avant tout un salon de coiffure londonien, temple du cool et de la tendance. C’est là qu’on va quand on veut se faire teindre les cheveux façon Mon Petit Poney. Ne cherchez pas les teintes naturels, ici, il n’y en a pas. Par contre, si vous avez envie de vert pomme, de violet, de gris mamie ou carrément une tête arc en ciel, vous avez poussé la bonne porte. Ils sont même spécialisés dans la décoloration extrême (blanc glacier quoi) qui ne tourne pas au jaune pipi.

 

Perso, je n’ai pas eu tellement envie de tester un truc aussi radical. Je crois bien que j’ai passé l’âge et avec mon job trop sérieux, ça ne passerait pas très bien. Si j’avais encore 17 ans, par contre, j’aurais sûrement opter pour du rose ou du violet (tiens donc, comme c’est original).

 

Mais, quand au détour d’un Boots, j’ai vu un rayon rempli de produits de la marque, j’ai tout de même eu envie de me pencher sur le sujet et ça m’a vraiment démangé de ne pas tout acheter tant les packaging sont jolis et les prix attractifs. Et sans grande surprise, je suis repartie avec 2 colorations non permanentes, un masque et un shampoing.

 

Niveau couleur, j’ai choisi le tangerine dream qui est un rouge orangé bien intense et le washed out orange qui est un genre d’orangé qui tire sur l’abricot. J’hésitai trop, je n’ai jamais réussi à me décider entre les 2… Et pour le reste, j’ai embarqué le shampoing spécial cheveux colorés (Live forever shampoo) et le masque (réincarnation qu’il s’appelle le petit, tout un programme). ça m’a coûté 24£ soit environ 30€ le tout et je suis retournée chez moi l’esprit guilleret tout fière de mes achats compulsifs du jour.

 

 

DSC_7600[1]

 

Alors quoi dire de ces produits? En fait, les colorations ne sont pas permanentes, ce qui est supposé ne pas abîmer (trop) les cheveux. En plus, elles se mélangent, s’assemblent, se tambouillent entre elles… sans difficulté ni contre-indication, pour créer sa propre couleur. Par contre, qui dit couleur fun dit forcément passage par la case décoloration pour un rendu optimal. En plus, quand on sait que les dernières teintes de la marque surfent sur la tendance du pastel, il faut nécessairement une base très claire voire blanche. Donc, je dirais que je suis mitigée sur le soi-disant résultat qui n’abîme pas les cheveux, du moins, si on doit utiliser tout le protocole.

 

De mon côté, la décolo totale, je ne voulais pas en entendre parler. Du coup, je savais pertinemment que le rendu ne serait pas aussi intense, ce qui me rassurait quelque part. Au moins, là c’est sûr, je n’abîme pas mes cheveux (qui en ont déjà assez vu comme ça).

 

Et n’en étant pas à une contradiction près, j’ai aussi décidé de ne pas suivre les indications sur le tube. Allons y, soyons fous. Rassurez vous, j’ai plutôt joué la sécurité en fait. Au lieu de déposer tout le produit tel quel sur mes cheveux et de le laisser poser 15 minutes, j’ai mélangé le produit avec du démêlant. En gros, dans un bol, j’ai mélangé 1/4 tangerine dream, 1/4 washed out orange et 1/2 démêlant. C’est clair? Oui, non? Ensuite, j’ai laissé posé 30 minutes sur cheveux secs. Et après le passage obligé sous la douche, j’ai admiré ma crinière… devenue (malgré mes précautions) presque fluo >>_<<

Les Papotages de Nana - Bleach London 

Pull raccord (Mon Petit Poney chez Primark) et photo dégueulasse ^^ 

 

Alors, pour le rendu on aime ou n’aime pas. Moi qui préfère les couleurs hyper naturelles, j’ai eu un peu de mal à m’y faire sur le coup mais je n’ai fait fuir personne dans la rue et aucun enfant n’a hurlé en me regardant donc je suppose que c’était plutôt cool comme résultat. Après, à moi de gérer le dosage entre le tangerine dream et le washed out orange pour que le rendu soit plus fondu avec ma couleur naturelle. Et surtout, il faut garder à l’esprit que les produits colorants fonctionnent différemment en fonction de la porosité des cheveux. Les miens absorbent très bien les produits mais dégorgent aussi très rapidement.

 

En tous cas, la coloration non permanente ne tient que quelques shampoings (entre 2 et 10 selon la marque, ya de la marge quoi). Sur moi, je dirai 5 shampoings, ce qui est plutôt honorable. Et le fait d’ajouter du démêlant dans ma tambouille est une assez bonne idée parce que les cheveux bénéficient d’un soin de 30 minutes et son hyper doux à la sortie. Maintenant, pour une couleur durable, il faut refaire ce petit manège toutes les 3 ou 4 semaines, c’est un petit plus contraignant qu’une colo permanente mais le coup du soin me plait bien et je crois que je pourrais adopter cette façon de me colorer les cheveux (en dosant mieux le rouge).

 

Pour ce qui est du shampoing et du masque, rien à signaler, ce sont de bons produits. Je ne saurais dire si la couleur a duré plus longtemps grâce à leur utilisation. En tous cas, ça sent bon, c’est facile à utiliser et les cheveux se coiffent tous seuls après la douche. Donc, un bon point. Je dirais que pour le prix, c’est plutôt un bon deal.

 

DSC_7595[1]

Alors, j’ai bien conscience que vous parler de quelque chose qu’on ne trouve pas en France n’a pas un grand intérêt pour vous mais bon, il ne faut pas charrier, Londres n’est pas une destination inaccessible et on peut trouver Bleach London en vente sur le net (notamment sur l’e-shop de la marque) donc…. A vous de jouer (avec vos cheveux) (et dites moi si vous sautez le pas des cheveux arc en ciel) !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Bleach London Baby”

  1. môman dit :

    prête pour Halloween ? non, je plaisante… il y a longtemps qu’on ne t’avait pas vue poil de carotte 😉

  2. Marion dit :

    Coucou ! J’ai lu ton article et j’aimerai savoir quelle sorte de démêlant tu as ajouté ?

    • JOhanna dit :

      Hello Marion, j’ai pris un apres shampoing Loreal spécial cheveux colorés mais n’importe quel démêlant ou soin même bas de gamme fair l’affaire c’est juste pour donner de la consistance au mélange 🙂

  3. Marion dit :

    D’accord, je vais faire ça alors ! Merci beaucoup

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives