Les Papotages de Nana - Lautrec

* Lautrec *

Ca fait quelques jours qu’on a un nouvel occupant à la maison. Je tenais à vous le présenter officiellement. Il s’agit de Lautrec le petit devon rex chocolat maquerel tabby point (pourquoi ils trouvent des noms si compliqués pour évoquer la couleur des chats sérieux ?), né en mars dernier, premier d’une portée de 6 chatons (purée 6… chapeau bas à la maman pour le boulot).

 

Vous vous demandez peut être pourquoi un 2ème chat ? En appartement de surcroit ? Et pourquoi 2 ans après Georgette ? Elle ne nous comble pas assez toute seule ? On est des accumulateurs compulsifs ? C’est pas un peu compliqué à gérer ?

 

Les Papotages de Nana - Lautrec

 

Un deuxième chat ça soulève plein de questions et ça demande une certaine organisation. Sans rentrer dans un long débat (après tout, ce sont des choix très personnels tout ça), j’avais envie de vous raconter un peu l’histoire qui a fait qu’on a adopté le petit Gluon (c’est le surnom de Lautrec parce qu’il est hyper collant).

 

Tout d’abord, je suis née entourée de chats : ceux de ma grand mère, le vieux siamois de mes parents (qui a même été ma première baby sitter) et puis tous ceux que j’ai eu quand j’ai grandi, ceux que j’ai nourri – sans qu’ils m’appartiennent pour autant – quand je vivais avec mes parents dans une impasse surpeuplée de félins. Le royaume des chats, c’était là !

 

Et puis, il y a eu Melu. Elle a tout vécu avec moi. Je l’ai eu de 17 à 35 ans, c’est dire si on en a fait des trucs ensemble. Elle était hyper intelligente, bavarde et très expressive. On avait un peu le même caractère. Oui mais voilà, elle était exclusive au point d’avoir chassé tous les petits qui ont osé s’aventurer dans la maison familiale. Ce qui fait que quand elle était là, on n’a jamais eu d’autre chat (plus jeune qu’elle j’entends, puisque mes parents en avaient déjà 2 autres plus vieux, par ailleurs). C’était la star de la maison, elle mangeait à table avec nous, avait droit à ses cadeaux de Noël (de la bouffe, quoi) et voyageait en première dans le train (chat snob) allongée sur la tablette en dehors de son panier (sinon, scandale).

 

Et puis, un jour, celle qui avait gagné le titre de Miss Moustaches 18 ans d’affilée nous a quitté. Je ne reviens pas là-dessus, j’en ai déjà assez parlé (et pleuré aussi). A l’époque où j’ai appris qu’elle était malade, j’ai pris la décision de prendre un bébé chat – Georgette – qui m’aiderait à lutter contre le chagrin de voir ma Melu s’amaigrir et finalement disparaitre. Je ne voulais surtout pas la « remplacer » après. Il valait donc mieux que le petit nouveau soit déjà là.

 

Georgette a connu la vieille Melu et le passage de flambeau s’est fait en douceur pour tout le monde. Lorsqu’on l’a rencontrée, Georgette avait un frère jumeau disponible. On a bien failli repartir avec les 2. Si ce n’était pas un tel budget les chats de race, on emmenait avec nous toute la portée en fait.

 

Mais ce n’était pas raisonnable et à l’époque, on avait un appartement plus petit qu’aujourd’hui. Et puis, un chaton ça demande pas mal d’attention déjà. On a bien rigolé avec elle. Dès le début, elle s’est faite adorer de tout le monde. Elle est assez exceptionnelle dans son genre : elle dort sous la couette (elle est hyper frileuse), ne mange que des croquettes fraiches et ne boit que dans des verres remplis d’eau minérale (3615 mon chat me domine), elle fait ses besoins aux toilettes et me fait des bisoux sur la bouche pour me réveiller le matin (no comment). Il y a une longue file d’attente de personnes qui se désignent pour la garder quand on part en vacances….

 

Et puisqu’on parle de vacances, à 2 occasions, on a du laisser Georgette chez sa Nounou préférée (la seule et l’unique, j’ai nommé Clem avec un coeur). Parents indignes qui partent au bout du monde. 2 occasions où on a pu se rendre compte que la demoiselle était plutôt sociable avec ses copains chats (Coucou Tweed & Chanel). 2 occasions où on a également remarqué qu’elle avait une tendance à s’ennuyer toute seule quand on n’était pas à la maison. Elle est très en demande de jeu, de présence et d’interaction.

 

Sans compter qu’on a toujours regretté de ne pas avoir adopté son frère jumeau à l’époque (j’ai encore plus de remords aujourd’hui, je viens d’apprendre qu’il s’est fait écrasé quand il était tout petit, il n’avait pas 1 an, sa famille l’a laissé sortir dans le jardin).

 

A force de discussion avec Mister LPDN, la vétérinaire, les copines qui ont également 2 bestiaux en appartement et Clem ayant achevé de nous convaincre, c’est comme ça que le petit Lautrec est arrivé dans nos vies, il y a quelques jours.

 

Les Papotages de Nana - Lautrec

Les Papotages de Nana - Lautrec

Les Papotages de Nana - Lautrec

Les Papotages de Nana - Lautrec

 

Sa petite bouille de gremlins, ses grandes oreilles, ses frisottis de petit mouton, ses yeux bleus possédés… tout fait débat sur son allure. Mais moi, c’est ce qui me plait. C’est un chat hors norme. Insolite et charmeur, c’est un moteur de tondeuse qui ne s’arrête jamais, un sacré pot de colle qui se jette sur vous dès qu’il vous voit, une vraie bouillotte avec son bidon imberbe brulant. Il a un caractère hyper doux et un petit râle étrange qui fait qu’on l’aime à la seconde où on le voit.

 

Maintenant reste à voir si Georgette* a compris que c’était un petit frère et pas un défouloir….

 

Les Papotages de Nana - Lautrec

 

Alors vous le trouvez comment le Gluon?

 

*NDLR : On m’a conseillé de mettre du Feliway les 2/3 premiers jours (diffuseur de phéromones supposé apaiser les bestiaux et permettre de contrôler les comportements anormaux) mais Georgette a commencé par tordre le nez devant la prise électrique comme si j’avais mis un répulsif à chat (je crois qu’on l’a trop humanisée/ infantilisée/ laissée nous dominer… rayez la mention inutile)… Et puis, avec le temps, elle a mieux accepté la prise ET le petit frère. Pourvu que ça dure. 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

21 réponses à “* Lautrec *”

  1. So dit :

    Il est TROP beau.

  2. Eva dit :

    Bienvenue, je t’ai vu sur instagram petit coeur 🙂
    Le Féliway c’est magique, j’en ai mis lorsqu’on a déménagé pour que Jiraiya accepte plus facilement sa nouvelle maison. Ça a très bien marché !

  3. Doudou dit :

    Jeune chat cherche véritables moustaches de chat, peu importe le prix 😀

  4. môman dit :

    finalement je crois que je vais le voler… il est trop chou <3

  5. Bulles de Flo dit :

    Gniiiiii rhâââââ gniiiiiii <3 <3
    Bon ok, j'ai un vocabulaire plus que limité visiblement. Mais qu'il est mignon tout plein. Et Georgette, elle est tellement craquante ! Bref, welcome baby gremlin !

  6. Leeley dit :

    Je ne connaissais pas du tout cette race de chat ,mais je trouve qu’il a une bouille toute mignonnette .
    J’ai un chat un Birman ,j’ai toujours la sensation qu’il s’ennuit ,,j’aimerai bien en avoir un deuxième mais je n’arrive pas à décider monsieur .
    Qui sait peut etre un jour il changera d’avis

    • JOhanna dit :

      C’est une race de chat méconnue, un peu confidentielle. Dès qu’on les connait on ne peut qu’adorer.
      Mon ptiloulou est à croquer, je fond à chaque regard ;)))

  7. Stella dit :

    Bienvenue Lautrec, trop mignon. Mêmes raisons que toi quasiment pour l(aquisition du deuxième chat.

    D’ailleurs… ca te dirait d’être interviewée pour mon blog Chatpristi ??? Ca me ferai plaisir de vous y recevoir 🙂

  8. Roxane dit :

    Gluon, euh, Lautrec, est tout mignon et je parie qu’il est douuuuuuux ! J’espère que Georgette s’est faite à ce petit nouveau et qu’ils sont maintenant copains comme cochons.

    • JOhanna dit :

      Oh oui il est douuuuuuuuuux il est super douuuuuux c’est mon petit Dou <3
      Et oui, Georgette et Lautrec sont enfin copains comme cochons ou plutôt comme chien et chat. Mais c'est cool 🙂

  9. Maite dit :

    Mon Dieu qu’il est trop mignon !! Et ses yeux 🙂

Laisser un Papotage à Maite Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives