Les Papotages De Nana - Vers 2017

Vers 2017… et au-delà !

NB: Article rédigé autour du 15 janvier 2017. Aujourd’hui est un autre jour….

Il y a un petit secret que j’ai gardé bien enfui au fil de ces derniers mois sans que personne ne s’en doute réellement. Et je dois dire que je suis bien contente d’avoir pu vivre cette aventure de manière discrète, loin des réseaux sociaux et des bons conseils des gens en général.

 

Pour celles qui n’ont pas deviné de quoi je parle, il est temps que je vous révèle mon secret : je suis enceinte. J’attends une petite fille pour début 2017 et avec Mister LPDN, on est les plus heureux du monde.

 

Les Papotages De Nana - Vers 2017

 

Si je n’ai eu envie d’en parler avant par ici (ou ailleurs), c’est pour tout un tas de bonnes raisons. Mais, aujourd’hui, à l’évidence, ma vie va complètement changer et avec du recul sur ces derniers mois, j’ai peut être (enfin) envie de verbaliser cette expérience incroyable.

 

Mais avant ça, soyez rassurés, le blog ne va pas tourner « blog de maman », je continuerai à parler de tout et de rien, de mes coups de coeurs, de mes bonnes adresses, de ce qui me fait vibrer au quotidien. Et j’ai aussi très envie de préserver ma vie privée… d’autant que cette petite fille qui arrive est une personne à part entière qui aura un jour son mot à dire sur son droit à l’image et ce jour-là, je ne veux pas qu’elle puisse me reprocher de l’avoir exposée, contre son gré.

 

Bref, ceci étant dit, j’avais envie de vous faire partager ces quelques mois qui sont passés à la vitesse de l’éclair (bien que 9 mois, ça paraisse super long en soi). En fait, je vais surtout vous relater les petites anecdotes assassines qui, aujourd’hui, me font sourire mais qui restent malheureusement le quotidien des femmes enceintes, encore en 2017.

 

Etre enceinte, c’est très long et c’est très court à la fois. 3 trimestres bien distincts qui ont chacun leur fonction: le 1er c’est « que m’arrive t’il? », le 2ème c’est « Oh mais il y a un truc étrange à l’intérieur! » et le 3ème c’est « Oh mon Dieu, bébé arrive, suis-je prête? » NDLR : Quand j’écris cet article, j’en suis à 15 jours du terme et j’ajouterai qu’il y a même 2 phases distinctes au sein du 3ème trimestre : celle où on se prépare psychologiquement et celle où on finit par en avoir franchement marre et on n’a plus qu’une envie : il faut que ça arrive et vite !

 

Mon ventre n’a commencé à se voir qu’à la fin du 6ème mois (et encore, il fallait vraiment me connaître par coeur pour déceler une modification de ma morphologie: la preuve –> sur ces photos je suis à 6 mois et demi). Encore au début du 8ème mois, j’étais obligée d’ouvrir mon manteau pour déjouer les regards assassins des mamies dans le bus quand j’osais être assise sur leur sacrosainte « place réservée ». En fait, je n’ai ressemblé à une femme enceinte que pendant 2 mois.

 

Le seul truc positif, là-dedans: Vivre normalement la quasi totalité de la grossesse. Je n’ai pas subi les mains baladeuses d’inconnus et jusqu’au bout, j’ai pu me vernir les pieds, m’épiler, faire mes lacets de chaussures etc… Je n’ai même pas acheté le fameux coussin pour dormir, dont toutes les copines me vantaient les mérites. Pas nécessaire puisque j’ai bien dormi jusqu’au bout sans être trop encombrée (RAS la nuit sauf quelques insomnies pas trop régulières).

 

On m’a beaucoup envié d’avoir pris « que du ventre ». Sauf qu’en vrai, la pitchoune a bouffé toutes mes réserves de gras et je ne rentre dans aucune fringue de grossesse. Toutes trop grandes ! J’ai du bidouiller quelques vieux jeans pour avoir l’air présentable mais je passe mon temps à remonter mes pantalons parce que je les perds. Encore à 15 jours du terme, j’ai l’impression d’être en permanence débraillée. Au moins, niveau shopping, ça ne m’a pas couté trop cher cette histoire puisque je rentre dans toutes mes fringues normales.

 

Selon la police, j’ai pris 7 kgs. Selon les associations, j’en a pris 10 (allez comprendre comment tout ce petit monde calcule). En vrai, j’ai perdu du poids au 1er trimestre pour mieux regrossir ensuite. Alors qui croire? Au moins, à 15 jours du terme, pas de vergetures en vue et de dos, on ne soupçonne rien de ce qui se trame dans mon bidon  😛

 

En échange, on m’a demandé si je faisais un déni de grossesse (alors attends, un déni mais tout en le sachant, bien sûr hum hum ?!? je vous laisse méditer). On m’a aussi dit que ce n’était vraiment pas le moment de faire un régime (comme si c’était mon genre). Le sujet de la mummyrexie a encore de beaux jours devant lui.

 

Parmi les petites phrases sympathiques qu’on n’a pas envie d’entendre, on m’a demandé si j’étais prête à supporter les cris, les pleurs et les besoins H24 d’un nouveau-né… j’entamais mon 8ème mois. Effectivement, c’est le moment de se poser la question, tiens ! Ah en fait, non, suis pas prête, je peux rembobiner, please?

 

Je n’ai eu aucun symptôme trop pénible à déplorer hormis des remontées acides qui me suivent depuis le 2ème mois de grossesse. Croyez-moi, j’aurais peut être échangé avec les nausées, juste pour voir la différence. En tous cas, les remontées acides, c’est vraiment pas fun du tout.

 

A la maternité, un jour, on m’a dit que je m’étais trompée d’endroit, qu’ici c’était réservé aux femmes enceintes. J’entamais mon 6ème mois…. Merci, je sais où je me trouve !

 

Et j’ai également eu droit à des réprimandes de gens de tous horizons parce que je n’avais pas passé le test du diabète gestationnel. Pardon mais si aucun médecin ne me le prescrit y’a vraiment aucune chance que j’aille de mon plein gré au labo pour faire ce test de torture. Suis pas maso hein ! Et puis, je n’en avais peut être pas besoin….

 

Je passe sur le grand mystère de l’alimentation. On vous dit tout et son contraire : Manger de la viande, ne pas en manger, augmenter les produits laitiers mais pas de fromage, le poisson c’est plein d’oméga 3 mais y’a trop de mercure, les oeufs c’est bon mais à ne manger que durs. Pas de sucre, pas sel, pas trop de féculents, pas de charcuterie, pas de café, pas de thé, pas de boissons gazeuses…. Adieu le gras et les sucreries. Les fruits? Ok, mais attention, c’est du sucre ! Et les légumes? Ok mais uniquement cuits ou lavés à la javel. Et on ne mange pas pour 2, bien sûr. Même si on meurt de faim toute la journée.

Bref, vous l’aurez compris, la nourriture est sans doute le sujet le plus controversé. Et pour ma part, je ne suis pas immunisée contre la toxo (oui, plaignez moi) donc ça aura été 9 mois de galère plus ou moins assumés et transgressés par moment, sans le savoir. A d’autres, de manière tout à fait consciente. Je revois le regard réprobateur de certaines personnes quand j’ai dit qu’à Noël j’avais mangé une terrine de foie gras avec plaisir et trempé mes lèvres dans une malheureuse coupette de Champagne juste pour me rappeler du goût (j’étais à 1 mois du terme)… Zut, j’ai faim moi dans tout ça et le broccoli vapeur, j’adore mais ça va 2 minutes hein…

 

Bien sûr, quand on est enceinte, on va forcément déménager, dans l’esprit des gens. Quand j’ai annoncé que j’allais transformer mon dressing de 11m2 en chambre d’enfant, on m’a dit : « Hein, tu vas faire dormir ton enfant dans un placard? » « Bah ouais (même pas honte, allez-y appelez l’Aide Sociale à l’Enfance, je suis prête). » Au fond, je connais beaucoup de couples qui aimeraient avoir un placard avec fenêtre de cette taille pour leur môme.

 

Et cette fameuse phrase: « Profite, la grossesse c’est magique ». Oui, certes, il y a des moments merveilleux comme sentir bébé bouger mais ça reste quand même le grand chamboulement tout ça. Je ne vois pas très bien de quoi profiter, du coup?

 

Et bien entendu, depuis le début du 5ème mois, on me demande sans cesse quand je m’arrête enfin. A date, je travaille toujours. A mon rythme, mais tout de même. C’est fou cette légende urbaine qui consiste à croire qu’en étant enceinte, on est forcément alitée au bout de quelques semaines, à peine. Non, il y a des femmes capables d’aller jusqu’au bout sans se plaindre du moins petit bobo et qui, n’ont heureusement, aucun problème grave les obligeant à être hospitalisée.

 

Dernièrement, alors que ma fille pousse comme un champignon (instinct maternel, quand tu nous tiens), je suis 3 fois plus suivie par la maternité que les autres femmes (Salut le trou de la Sécu c’est moi). La raison? Baby girl est estimée un peu plus petite que la moyenne mais sa courbe de croissance est tout à fait normale. Alors, on surveille parce qu’on ne sait jamais… d’ici que tout aille bien. On ne sait jamais, en effet. Heureusement que je bénéficie des « hormones zen » parce que cette surmédicalisation pourrait rapidement en angoisser plus d’une.

 

Etc etc…. Je pourrai vous livrer encore 1.000 anecdotes. Je pense que tout ça doit parler à beaucoup de mamans.

 

Pour ma part, j’ai vécu cette expérience de manière assez paradoxale: Je n’ai pas forcément aimé être enceinte mais je n’ai pas non plus détesté. C’était un peu un non-événement au quotidien puisque ça ne s’est pas vu pendant très longtemps et que j’ai pu mener ma vie normalement. Disons que maintenant que la fin est proche, je regretterais presque de n’avoir pas joué la femme enceinte chiante, avec des envies, des sautes d’humeur et des petits bobos disproportionnés. Mais, ce n’est pas dans ma nature. Au contraire, j’ai décidé de n’écouter que mon instinct et de vivre ces derniers mois de nullipare sereinement, sans trop me poser de question.

 

Je ne suis pas idiote ou suicidaire. J’ai vécu cette grossesse en bonne intelligence et le corps médical ne m’a jamais réprimandée sur quoique ce soit. Mes analyses sont parfaites depuis le début, baby girl grandit bien, c’est tout ce qui compte. Il n’a jamais été question de m’arrêter alors j’ai envie de dire à tous ces gens bien-pensants « Mêlez-vous de vos affaires ». La grossesse est déjà une introspection, une remise en question de soi en tant que femme suffisamment importante pour ne pas que #lesgens viennent y mettre leur grain de sel.

 

Maintenant vous comprenez sans doute mieux pourquoi je n’ai pas partagé cette expérience ici, avant aujourd’hui. Mais, ne vous y trompez pas: Cet article est sans doute un peu négatif Dan sa présentation mais je suis actuellement la plus heureuse des futures mamans qui attend avec impatience l’arrivée de ce petit être tout neuf qui va nous faire entrer dans une année 2017 unique. Voilà. Je vous fais plein de bisoux et j’espère que ne pas vous avoir trop choqué avec cette annonce brutale, à quelques jours de la quille 😛

 

Les Papotages De Nana - Vers 2017

 

PS: les petites figurines représentant Doudou et moi ont été faites par Minimoi, un site qui réalise des impressions 3D plus vraies que nature. C’est un très joli cadeau que j’ai gagné lors de la dernière Poulette Party (thème Geek). Et pour la petite histoire, j’étais enceinte de 6 mois lorsque le shooting a eu lieu (quand je vous dis que je n’ai pris du ventre que très tard)…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Related posts:

44 réponses à “Vers 2017… et au-delà !”

  1. Félicitations 🙂 🙂
    Cet article me fait bien rire car je m’y reconnais beaucoup. Les gens ont un avis sur TOUT, et on profite bien de tous ces avis contradictoires durant la grossesse ! Par contre moi j’ai eu droit aux mains baladeuses et au « c’était voulu »??!!!

  2. Félicitations poulette ! Je vous souhaite plein de bonheur à vous 5 ^^ Gros bisous

  3. Marie dit :

    Trop heureuse de ce coming out!! Je vous souhaite plein de bonheur les amis …

  4. virginie gibanel dit :

    Félicitations pour cette jolie nouvelle.
    Beaucoup d’amour et de bonheur dans cette future aventure!
    Belle journée

  5. Félicitations, je suis heureuse pour vous, ça ne devrait plus tarder si j’ai tout compris ?

    L’important c’est que vous ayez vécu les choses à votre manière mais effectivement tout ce qui se trame autour de « la femme enceinte » peut encore poser beaucoup de questions sur nos visions de la société…

    Happy pour vous <3

  6. Selma TLBC dit :

    Ah toutes mes félicitations! Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette nouvelle étape 🙂
    Et crois-le ou pas, mais je me suis posée la question quand je vous ai vus à la Poulette Party…

  7. AsianGirl dit :

    Félicitations!!

  8. Caroline dit :

    Félicitations! Je me suis reconnue dans ton article (moi aussi ça a paru sur le tard que j’étais enceinte (les livres en trop en cache beaucoup au début!)), et les remontées acides, quelles plaies! lol J’ai dû être arrêtée fin novembre par contre, la jambe gauche ne me suivait plus depuis un bon 3 semaines! Les gens ont tous malheureusement leurs opinions sur tout et surtout ce qui ne les concernent pas, ce qui est plutôt décourageant! Bonne rencontre avec ta fille (si tu n’as pas déjà accouché!) Ici, petit garçon devrait pointer son nez d’ici 2 semaines! 🙂

  9. Bulles de Flo dit :

    Ah la la je suis tellement heureuse pour toi chouquette !! Enfin tu le sais déjà 😉 Des millions de bulles de bisous !

  10. Effectivement, ceux qui te disent de ne pas faire un régime ne te connaissent pas! c’est pas ton genre! 😉 Moi, je lis le texte d’une femme heureuse et épanouie qui attend impatiemment l’arrivée de sa puce! Et ça fait chaud au coeur! Vivement qu’elle arrive cette coquine! 😉 Plein de bisoux
    PS la figurine est super réussie. Vous êtes magnifiques! <3

  11. Toutes mes félicitations Johanna !

  12. Lili dit :

    Je débarque complètement 😉 Et dire que je vous ai vus le jour de la réalisation de la figurine ! Félicitations ! Quelle belle nouvelle 🙂

  13. Kaki dit :

    Félicitations à tous les deux et bravo pour la non prise de tête sur la grossesse, c’est tellement rare voir inexistant ces derniers temps que ça fait du bien à lire… gros bisous

  14. Jennifer de Nice dit :

    Je viens de lire ton article plein d’émotions je trouve… Je me demandais si tu allais l’annoncer ou pas finalement, mais le secret à bien été gardé 🙂
    C’est une nouvelle vie pour vous mais je n’ai aucun doute que tu continueras à partager tes découvertes gourmandises, tes brunchs, tes astuces beauté ou mode, bref ce qu’on aime sur ton blog 🙂
    De gros bisous à vous 3 et encore une fois très heureuse pour vous

  15. Mamie gâteau dit :

    À l’heure où toutes les stqrs y vont de leur baby bump de leurs nichons et de leurs culottes, je trouve cette discrétion de ta vie privee d’une très grande classe. Bravo et bienvenue à ta Princesse 🙂

  16. sabrina dit :

    WHOUUUUUUU super, toutes mes félicitations à vous deux (et Georgette et Lautrec aussi je ne les oublie pas).
    Plein de belles et bonnes choses pour cette nouvelle vie. Et à tous ceux qui vous ont dit « faut faire ci, faut faire ça, faut pas faire ci, faut pas faire ca »…ben qu’ils aillent un peu voir ailleurs s’il n’y a pas un truc à faire…ou pas 😉
    Plein de bisous à vous 2,5…pratiquement 3.
    Sabrina

  17. Sheily dit :

    Moi qui savais, je pensais que tu allais annoncer la naissance ! J’espère qu’on aura un petit mot (sans photo) quelques jours après le jour J !

    • JOhanna dit :

      J’ai hésité sir l’ordre des annonces à faire.
      Et puis j’me suis dit que c’était logique de commencer par le commencement. Mais, maintenant, je t’avoue que je suis vraiment pas chaude pour parler de ma poupée sur les réseaux. J’ai envie de la garder toute entière pour moi toute seule. Même si j’ai fait une petite entorse en publiant 2 photos sur Instagram (parce que maman trop fière quand même).
      Après, je suis sûre que tu auras l’occasion de la voir en vrai, je ne vais pas la planquer, elle sortira avec moi 😉
      Bisoux

  18. Marine dit :

    Oooh ! Je rattrape avec un peu de retard mais quelle belle nouvelle ! Et si j’en crois ma déduction de ta 1ère ligne, la puce est arrivée Entre temps alors je vous souhaite tout le bonheur du monde, partagé ou gardé secret, on s’en fou, le principal est ce qui vous fait du bien à vous ! (et puis je me reconnais tellement dans ton article, bon sauf que moi j’ai l’impression d’exploser avec mon ventre mais, un baby un peu petit aussi et des remarques de « Mais il est tout petit votre ventre » à n’en plus finir… avec des échos à répétition pour vérifier tout ça…). Allez, on s’en fout des autres ? Enjoy!

    • JOhanna dit :

      Merci ma belle. J’avais lu ton article dernièrement où tu disais que toi aussi tu étais suivi pour soupçon de petit bébé. C’est pénible, c’est juste culpabilisant sans raison. Il faut avoir les nerfs solides.
      Et pour la petite histoire, mon déni de grossesse/ retard de croissance in utero faisait 3,100 kgs à la naissance… J’ose pas imaginer si bébé avait été « normale » pour le corps médicale (j’aurais sorti un 4,200 kgs lol).
      Bref, je te souhaite une belle fin de grossesse sans trop de prise de tête et une belle rencontre avec N2.
      Bisoux

  19. Charlene dit :

    En effet, j’ai appris l’événement quand tu as posté un message sur Facebook à la naissance. C’est super et encore Félicitations!
    J’ai beaucoup aimé ton article, il m’a fait beaucoup rire et c’est écrit avec beaucoup de sincérité et authenticité! Des bisous

  20. sheba2 dit :

    bonjour,
    toutes mes félicitations et gros bisous .
    Amicalement ,
    sheba2U.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives