Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

<3 Tielle à la sétoise <3

Voilà une recette qui n’est pas de chez moi mais que j’A.D.O.R.E.

 

A tel point que si tu me demandes de choisir entre un pain au chocolat et une tielle au petit déjeuner, je prends la tielle sans hésiter. Hé ouais !

 

Le plus drôle, c’est que je ne me souviens pas la première fois où j’en ai mangé une. Je devais être enfant, ça devait être un truc de charcutier acheté au gré des étales par ma mère. C’était pas évident de faire aimer le poulpe et les petites sèches à une gamine. Mais qu’est ce que j’ai aimé ça, moi. Aujourd’hui, je sais qu’on en trouve au rayon traiteur de certains supermarchés et il m’arrive d’en acheter mais je suis de moins en moins en phase avec le goût des produits industrialisés: je ne sais pas, je trouve ça fade, insipide et bien souvent un peu pauvre en garniture sans parler des additifs, des conservateurs etc.

 

Et quand on sait cuisiner, ce genre de recette ne devrait pas faire peur. Pourtant, il aura fallu un certain nombre d’années pour que je saute le pas et que j’arrête d’acheter mes tielles au supermarché. Quelle révolution !

 

Je vous donne immédiatement ma recette bidouillée entre plusieurs autres glanées ça et là sur la toile.

 

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

 

Ingrédients (pour une tarte de 4 parts)

Pour la pâte

200 grs de farine

50 ml d’eau tiède

3 cas d’huile d’olive

1 cas de paprika

1 cas de poudre de tomate (cf ici)

1 sachet de levure de boulangerie sèche

1 pincée de sel

1 pincée de sucre

1 pincée de piment de Cayenne

 

Pour la garniture

500 grs de poulpe et/ ou petites seiches (surgelées pour moi, bien plus pratique)

2 échalotes

1 gousse d’ail

1 cac de piment de Cayenne

1 cac de safran

1 petite boîte de tomates concassées

3 cas de poudre de tomate

1 cac de sucre

3 cas de fumet de poisson déshydraté

3 cas de persillade

De l’huile d’olive

Sel, poivre

 

On commence par réaliser la pâte. C’est à mi chemin entre une pâte brisée et une pâte à pain: Dans un saladier, on verse toutes les poudres (farine, paprika, piment, poudre de tomate, sel, sucre et levure déshydratée). On mélange bien. On creuse un puit et on ajoute l’eau tiède et l’huile d’olive. On mélange à nouveau jusqu’à ce que la pâte soit homogène et légèrement humide. On la laisse reposer sous un torchon propre pendant 1 à 2 heures, à température ambiante pour que la pâte lève tranquillement.

 

Pendant ce temps, on en profite pour réaliser la garniture: On cisèle les échalotes et l’ail finement. On réserve.

 

Dans un faitout, on verse de l’huile d’olive qu’on va faire chauffer seule. Quand la température est bonne, on verse les épices (comme on ferait pour un plat indien, le but est de décupler les saveurs des épices): paprika, safran, piment, persillade et on remue sans arrêt pour éviter que ça n’accroche. On ajoute les échalotes et l’ail. On continue à remuer pour faire caraméliser légèrement. Puis, on ajoute la tomate concassée, le fumet de poisson, le sucre et la poudre de tomate. On laisse cuire le tout pendant une petite demi heure à feu doux. Il faut faire réduire le mélange en remuant de temps en temps pour ne pas que ça accroche au fond. Quand la sauce est bien réduite, nappante, on ajoute les poulpes et les petites sèches encore surgelées. On mélange et on laisse cuire encore quelques minutes à feu éteint. On rectifie l’assaisonnement si besoin. On laisse de côté pour que la garniture refroidisse.

 

On préchauffe le four à 220°.

On va maintenant s’occuper de la pâte. Normalement, elle a doublé de volume (sinon, ce n’est pas très grave, elle gonflera encore dans le four). On l’étale sur le plan de travail fariné et on détaille 2 ronds de la dimension du moule à tarte qu’on va utiliser. On recouvre le fond du moule de la première abaisse de pâte. On pique le fond à l’aide d’une fourchette. On remplit le fond de tarte avec la garniture, on égalise la surface et on recouvre de l’autre abaisse de pâte. On scelle les bords en pinçant les 2 pâtes entre le pouce et l’index. Pour s’assurer que la pâte est bien fermée, on peut mouiller les bords en pinçant. On pique de nouveau la surface de la seconde abaisse. On enfourne pour 30 minutes environ. Dès que la surface de la tourte est dorée, c’est prêt.

 

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

Les Papotages de Nana - Tielle à la sétoise

 

Cette tourte se mange aussi bien chaude que froide. Je crois que je la préfère froide mais c’est difficile d’attendre le lendemain quand ça sent aussi bon dans toute la maison…

 

J’espère que ça vous plait et que vous vous lancerez bientôt. Avouez que c’est pas si compliqué 😉

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “<3 Tielle à la sétoise <3”

  1. camille dit :

    Mon dieu la tielle!!! Je l’aime d’amour et comme toi je pourrais la manger à tout les repas!

  2. Kokille dit :

    Miam ca me donne faim !!

  3. Céline dit :

    Une recette que je dois essayé depuis très longtemps !! Tu me donnes encore plus envie de tester 🙂

  4. vanessa dit :

    Ok, j’ai besoin d’URGENCE d’un plat à tourte.

    • JOhanna dit :

      Scoop : tu n’a pas besoin d’un plat à tourte. J’ai fait la mienne dans une poêle (ok, les manches de mes poêles et casseroles se retirent pour passer au four mais tu vois le concept). Sinon, un rond en alu DIY pour maintenir les bords peut aussi fonctionner…. 😀

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives