Les Papotages de Nana - Else

Else, le bon petit resto méditerranéen

Hello la compagnie,

 

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end. Ici, c’était la course folle entre barbecue chez les potes, vide grenier et découverte de nouvelles adresses dont il faudra que je vous reparle mais pour l’instant, on retourne à Marrakech (ou presque).

 

En fait, lorsque je voyage (peut-être ça vous fait ça aussi), il me faut souvent un peu/ beaucoup de temps pour revenir à ma routine quotidienne. Comme si j’avais besoin de prolonger les vacances quelques jours de plus en mangeant encore local, notamment.

 

C’est comme ça qu’on s’est retrouvé il y a quelques jours à diner chez Else, un nouveau resto qui vient d’ouvrir en bordure des Halles, pour manger… je vous le donne en mille… de la cuisine méditerranéenne. Après un week-end à Marrakech, normal !

 

Le concept de ce resto est de casser les codes du traditionnel resto marocain ou libanais en intégrant ceux du club branché qui sert des cocktails et passe du son pendant que vous êtes à table. Oui, c’est étrange dit comme ça mais en fait c’est plutôt sympa. Et si comme moi, vous ne fréquentez pas les resto des clubs (parce qu’on y mange vraiment trop mal) vous allez sans doute apprécier cette petite adresse.

 

L’idée est de pouvoir venir manger en famille, entre amis, en amoureux, sans chichi des bons petits plats de tout le pourtour méditerranée (et pas seulement marocain donc), et/ ou siroter un cocktail et/ ou écouter du bon son. Tout ça à la fois, si vous êtes vraiment dans le mood.

 

Les Papotages de Nana - Else

Les Papotages de Nana - Else

Les Papotages de Nana - Else

 

En terme de plats, tout le bassin méditerranéen est représenté : en entrée, je ne peux que vous recommander les assortiments d’entrées type mezze qui change selon les humeurs du chef et le marché du jour. Nous avons pu goûté un délicieux houmous, de la bonite marinée à l’huile d’olive de malade mental !!!!! un yaourt aux herbes bien frais et un taboulé à mi chemin en la Syrie et la Tinisie (délicuex bien évidemment).

 

Les Papotages de Nana - Else

Les Papotages de Nana - Else

 

Ensuite, pour le plat, je me suis laissée tentée par le poisson à la libyenne: une folie !!!!! Vous n’avez jamais mangé le poisson comme ça. La sauce tomate épicée, le condiment aux herbes hyper électrisant et la coriandre… j’en salive encore. Un joli plat avec une cuisson du poisson absolument parfaite, une vraie personnalité et un goût unique.

Monsieur s’est dirigé vers le shawarma du chef, à base d’épaule d’agneau grillée, de légumes fondants, blé concassé et un petit jus corsé. Très bon plat aussi bien viandard comme on aime.

 

Les Papotages de Nana - Else

Les Papotages de Nana - Else

 

En dessert, nous avons partagé une assiette un peu hybride dont la photogénie n’est pas à la hauteur de la saveur. C’est un dessert à mi chemin entre l’Halva (mon empire pour une boite d’Halva) et la glace. Le tout largement arrosé de sésame grillé et d’un sirop genre mélasse. Les papilles en prennent un sacré coup.

 

Les Papotages de Nana - Else

 

Et comme nous avions encore un peu de place et envie de prolonger la soirée, nous avons commandé des cocktails préparés devant nous par le barman. Mea culpa, je n’ai pas noté le nom de ce que nous avons goûté mais la saveur amande amer de mon breuvage m’a marqué. C’était juste un peu sucré, épicé et très doux à la fois. J’ai beaucoup aimé. Comme d’habitude, Monsieur a préféré un truc plus citronné et a choisi un cocktail à base de gin (c’est celui avec la rondelle de concombre).

 

Les Papotages de Nana - Else

Les Papotages de Nana - Else

 

Enfin, nous avons visité le souls-sol, la magnifique et immense cave voutée qui peut tout à fait faire office de boîte de nuit, de salon privatisé, de diner musical avec groupes et danseuses… bref, ce lieu se prête à toutes les folies. Et j’ai hâte d’y retourner un samedi soir pour voir ce que ça donne en vrai.

 

Pour conclure, je dirai que ce restaurant est un ovni parmi les resto à tendance « cuisine orientale ». Il est inclassable et c’est peut être pour ça qu’il s’appelle Else… parce que c’est autre chose, une autre idée du diner libanais, une autre envie de Maroc, tout en gardant une cuisine de marché avec des bons produits respectés, bien travaillés et une ambiance jeune et sympathique.

 

Courez-y vite avant que ça devienne le lieu trop à la mode et suivez bien Daniel Renaudie, mon petit doigt me dit que ce jeune chef franco-israélien ne va s’arrêter en si bon chemin  😉

 

Infos pratiques:

Else

49 rue Berger

75001 PARIS

Tel: 01 40 41 08 78

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Else, le bon petit resto méditerranéen”

  1. Delphine dit :

    Merci pour ce bel article, lors de mon prochain passage à Paris, je pense que j’irai y dîner.

  2. C’est drôle, je viens de poster un article sur Else la semaine dernière, moi aussi! Les grands esprits (ou estomacs, au choix!) se rencontrent :). Bises

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives