Les Papotages de Nana

Les roulés à la cannelle

La dernière fois qu’on a parlé cuisine, c’était les navettes que j’avais réalisées pour l’anniversaire de Baby T. Et bien, j’avais aussi envie de faire des roulés à la cannelle, à cette occasion… parce qu’on en voit partout et que j’ai une recette qui traîne dans un coin de ma cuisine depuis des années… il fallait donc que je la ressorte.

Vous allez me dire, on fait un grand écart géographique entre les navettes et les roulés à la cannelle. Oui bon et après…..

Sans transition, la recette 😀


Ingrédients (pour une douzaine de roulés):

Pour la pâte à brioche :

300 grs de farine

50 grs de beurre doux (ça m’arrache le coeur d’écrire ça)

150 ml de lait

1 cas de sucre

1 sachet de levure de boulanger

Pour la garniture à la cannelle:

50 grs de beurre doux (toujours)

50 grs de sucre (je reviendrai sur le choix du sucre)

2 cas de cannelle

facultatif : 1 pincée de cardamome

On commence par faire la pâte à brioche : On fait fondre le beurre dans une casserole et on y ajoute le lait pour qu’il tiédisse avec.
On verse le tout dans la cuve du robot et on ajoute la farine. On mélange jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte bien élastique. On laisse le robot pétrir la pâte une bonne dizaine de minutes. C’est l’un des secrets d’une brioche réussie.


On retire la pâte du bol et on l’entrepose dans un saladier propre recouvert d’un torchon. On laisse pousser la brioche à température ambiante 1 à 2 heures, selon la saison (en été, forcément ça va plus vite que l’hiver).

Pendant ce temps, on passe à la préparation de la garniture: Dans un bol, on va mélanger ensemble le beurre mou, le sucre et la cannelle. On peut ajouter de la cardamome moulue mais attention c’est très fort en goût, il faut vraiment en mettre à peine. Pour le choix du sucre, il faut faire des essais. J’ai testé avec du muscovado, c’est très bon mais c’est très puissant, ça peut vite emporter la bouche avec la cannelle et la cardamome. Au contraire d’un sucre blanc qui va avoir un goût plus soft, moins prononcé et sans doute plus adapté aux enfants. Bon, en vrai, la mienne mange tout donc le muscovado ne l’a pas gênée 2 secondes.

Donc, je disais on mélange le tout. Je le fais à la main, ça facilite le travail du malaxage du beurre. On laisse de côté jusqu’à ce qu’on récupère la brioche bien levée.

Quand la brioche a bien poussé, on va la dégazer cad qu’on va la pétrir à nouveau, à la main cette fois, pour retirer l’air qu’elle contient. On farine le plan de travail et on va alors abaisser la pâte sur une épaisseur d’1/2 cm. On essaie de former un rectangle régulier, ça aidera ensuite à badigeonner le mélange beurre/ sucre/ cannelle.

Attention : ce fameux mélange est très épais et collant. Il a du mal à s’étaler sur la brioche, plus aérienne et fragile. Mon astuce pour y arriver, sans peine, c’est d’étaler la crème à la main, après l’avoir légèrement humidifiée, ça glisse tout seul. On en met partout, on essaie d’être régulier et de recouvrir toute la surface de la brioche uniformément.

Ensuite, on va découper des bandes de pâte et les enrouler sur elles-mêmes pour former le roulé à la cannelle.


Les Papotages de Nana


Sur les photos que vous voyez, j’ai fait un tressage un peu plus complexe. J’ai trouvé comment faire sur Youtube. Je vous invite à vous y rendre pour trouver votre bonheur. C’est pas évident de l’expliquer par écrit alors que visuellement, c’est tout bête. En revanche, ce tressage n’est pas du tout indispensable. C’est purement esthétique. Je dirais même que c’est plutôt inutile si vous voulez une brioche à la mie bien moelleuse et filante. Avec ce façonnage, le roulé contient plus de couches de pâte, plus fines et qui ont tendance à cuire plus vite à coeur. La brioche sera donc plus craquante, moins moelleuse et risque d’être aussi sèche plus vite. A vous de voir comment vous aimez vos roulés à la cannelle.


En tous cas, une fois le façonnage fini, on peut saupoudrer les roulés de sucre en grain. Moi, je ne le fais jamais. Je trouve cet apport de sucre sans intérêt et pas adapté à une recette pour enfants.

On dépose les roulés sur une plaque allant au four et on les laisse pousser à nouveau. On en profite pour préchauffer le four à 180°.

Puis, juste avant d’enfourner, je passe un oeuf battu sur le dessus pour donner un aspect bien brillant à mes roulés.

Je les fais cuire très peu : 10 minutes max. Il ont l’air légèrement sous cuits mais ça permet de les faire toaster quelques secondes avant de les déguster. Ils auront alors une consistance merveilleuse : moelleux dedans, croustillants sur le dessus et surtout cette odeur caractéristique de cannelle….. J’en bave rien que de l’écrire.


Les Papotages de Nana


J’espère que cette recette vous plait. N’hésitez pas à la tenter chez vous et me dire ce que vous en avez pensé.

Bises


Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives