Les Papotages de Nana - Burger bleu

Vrai faux burger from Italy to Usa

 

Il y a un domaine où paradoxalement, je suis très mal chanceuse : c’est le supermarché. Je vis dans Paris, il y a énormément de petites boutiques et épiceries autour de chez moi, il y a même un marché couvert avec tous les produits de base dont on peut rêver quand on aime cuisiner. Mais, voilà, il n’y aucun supermarché à des kilomètres à la ronde. Et ça me rend super malheureuse pace que je suis une irréductible curieuse qui adore fouiner dans les rayons de ces énormes hangars où on trouve tout et n’importe quoi et surtout n’importe quoi. Du coup, j’ai souvent 3 trains de retard dans la découverte des nouveautés food.   

 

Mais pas toujours : La preuve avec ce burger que j’ai garni de Bleu Président, le dernier né de la marque au rayon fromage. Pour le découvrir et le comparer aux autres bleus qui existent, je l’ai d’abord testé dans une salade. Brut, sans chichi, juste une petite vinaigrette et quelques crudités et le tour était joué.

 

Une fois les saveurs de ce fromage complexe identifiées, j’ai eu très envie de le cuisiner dans un burger aux accents faussement italiens. Et j’ai eu bien raison, parce que ce bleu fondu doux et puissant à la fois, sur un steak de veau était une merveille.

 

Les Papotages de Nana - Burger bleu

 

Ingrédients (pour 2 burgers)

2 petits pains ciabatta

2 steaks de veau (déjà testés ici)

1 tomate

 4 tomates confites

2 cas de pesto (recette ici)

2 cas de ketchup

2 cas de moutarde douce

1 sucrine

1 bleu Président

 

On commence par laver la sucrine et la tomate. On découpe grossièrement la sucrine en morceaux et la tomate en tranches fines. On coupe également les tomates confites en petits dés.

 

On enchaine sur la cuisson des steaks de veau à la poêle, selon ses goûts (de 5 à 8 minutes pour une viande plus ou moins cuite).

 

Ensuite, on coupe les petits pains en deux pour les garnir. On en profite pour allumer le four sur la fonction grill.

 

Sur une face du pain, on tartine le ketchup et la moutarde douce. On dépose les tranches de tomates et les dés de tomates confites. On ajoute de grosses tranches épaisses de bleu.

 

Sur l’autre face, on tartine le pesto, on ajoute la sucrine et le steak de veau.

 

 

Les Papotages de Nana - Burger bleu

 

 

On enfourne le tout tel quel, sous le grill pour maintenir le steak au chaud, faire fondre le fromage et faire tomber un peu les crudités. Quand le fromage est légèrement fondu, on referme le burger et on le sert immédiatement. Ça se mange bien chaud.

  

Bon appétit ! 

 

 

Les Papotages de Nana - Burger bleu

Les Papotages de Nana - Burger bleu

Les Papotages de Nana - Burger bleu

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Vrai faux burger from Italy to Usa”

  1. My Cocooning dit :

    Perso je ne suis pas trop trop copine avec le bleu, mais ça devrait plaire à mon homme, faudrait que je lui en fasse à lui… Vu que j’aime pas j’y pense pas mais c’est une bonne idée, il fait envie ton burger (enfin là c’est un peu tôt lol)

  2. Orne dit :

    Je ne suis pas très burger en temps normal mais là, j’en prendrais volontiers.
    Bonne journée.

  3. lexou dit :

    en fait plus je te lis plus je me dis que je devrais te lire juste après avoir mangé, sinon c’est le maaaaaaaaaaaaaaaaaal ;)!!ca à l’air trop canon!!!!!

  4. Criky dit :

    Ça a l’air d’être une tuerie !!!
    Par contre, je ne suis pas fan de la salade passé au four …
    En général, je la rajoute après …

  5. sheba2 dit :

    Bonjour ,

    . . . . Mais si ! Mais si ! il y a des supermarchés à PARIS !

    Je vais au supermarché CARREFOUR de la Porte d’AUTEUIL à 100m Du terminus du Bus 32
    et samedi dernier j’y ai même trouvé des FALUCHES
    ( vendus par 4 au rayon boulangerie ) pour faire de
    délicieux pan bagnats avec la recette que tu nous as
    donnée!
    Amicalement ,

    Sheba2u .

    • JOhanna dit :

      Ah ouais ! T’es motivée toi ou alors tu habites dans le 16ème. Parce que moi, si je vais à Carrefour Auteuil, c’est l’expédition :S
      Pas la force d’aller jusque là-bas

  6. Chouchou dit :

    @Criky : La salade n’est pas passée au four (heureusement, sinon c’est ramolo après)

    Elle a été posé juste parès ques buns aient été constitutés 🙂

  7. Julie dit :

    ça a l’air bon, je t’ai taguée sur mon blog pour jouer au versatile blog award

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *