Les Papotages de Nana - Filorga

Avant la chirurgie, il y a Filorga

 

Le week-end dernier, j’ai offert à ma peau un petit moment de détente bien mérité. J’ai été me faire papouiller pour la première fois à l’institut anti âge Filorga. J’ai eu droit à un soin express de 30 minutes comprenant les 2 grandes techniques de la marque, à savoir: le peeling et le cryolift. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, petit rappel de la philosophie Filorga

 

Derrière cette marque se cache un chirurgien, le professeur Tordjman qui, à la base, était spécialiste de la toxine botulique et autres produits de comblements. Il s’est donc inspiré de son expertise en cabinet pour proposer des soins utilisables par ses patientes à la maison, en dehors ou en complément de tout protocole de médecine esthétique. Le but étant de faire de Filorga la marque complémentaire ou préventive d’actes de chirurgie esthétique.

 

Forte de cette philosophie, la marque propose des gammes composées d’ingrédients hyper dosés et hyper actifs pour obtenir rapidement des résultats probants. En prévention de la chirurgie, cela permet de repousser un acte tout de même intrusif et irréversible. En complément de celle-ci, cela garantit des effets à plus longs terme. Là où le bas blesse, de fait, c’est que les produits peuvent paraitre inaccessibles au grand public de par leur présentation très technique. L’approche n’est pas évidente au premier coup d’oeil. Je me rappelle très bien la première fois que j’ai vu les superbes boites noires dans ma parapharmacie de quartier. Je suis restée plantée devant le linéaire une bonne demi heure sans savoir quoi prendre, l’oeil mi clos d’hébétement, mi brillant d’envie. Et comme aucune vendeuse n’est venue m’aider ce jour là, je suis repartie les mains vides et l’air frustré. 

 

Les Papotages de Nana - Filorga

 

Quand quelques temps plus tard, j’ai découvert la marque en VIP avec Anthony et Marianne, toutes mes craintes se sont envolées. Il suffisait d’avoir quelques clés pour savoir appréhender cette marque un peu hors des sentiers battus. Mais, je ne vous cache pas qu’encore aujourd’hui, seule dans une parapharmacie, je ne serai sans doute pas très dégourdie.

 

Le mieux est donc sans doute de commencer par un soin en institut et de se laisser guider par les esthéticiennes spécialistes de la marque qui n’ont pas leur pareil pour nous aider à choisir les produits adéquats. Car, contrairement à d’autres marques moins techniques, si on ne choisit pas le bon protocole chez Filorga, il n’y aura aucun résultat visible et on risque d’être contrariée, puisque que les produits sont assez chers. 

 

Les Papotages de Nana - Filorga

 

Pour ma part, j’avais déjà mon ordonnance beauté et quelques tubes à la maison (petit rappel ici) mais j’ai tout de même eu grand plaisir à découvrir l’institut. Il faut dire que c’est un endroit unique en son genre, et pour cause, il n’en existe qu’un seul en France. Quand on entre, on est immédiatement surpris par sa décoration immaculée, minimaliste et futuriste à la fois. Tout est blanc du sol au plafond, rien ne vient perturber la sérénité du lieu à l’allure presque clinique. On sort complètement de la vie urbaine le temps du soin. Je trouve que c’est un prélude indispensable pour que le soin se passe bien et qu’on en ressente les effets au mieux. Tout est en rondeur, c’est un peu un cocon, un petit nid douillet à la lumière tamisée qui invite à fermer les yeux et se relaxer.

 

Les Papotages de Nana - Filorga

 

Ensuite, vient le soin à proprement parler. Comme je vous le disais en introduction, j’ai eu droit à un échantillon des 2 techniques phares de la marque pour me faire une idée de ce qu’ils proposent : le peeling et le cryolift, l’esthéticienne ayant diagnostiqué à ma peau un besoin d’éclat immédiat. Mais il existe une liste complète de soins à la carte. En 30 minutes, elle a d’abord réalisé un peeling. Je précise immédiatement que ce n’est pas du tout douloureux. Ça picote un tout petit peu mais rien de bien méchant. Et ensuite, elle a fait pénétrer un sérum et une crème adaptés à mes besoins à l’aide d’une machine tout droit venue du futur qui envoie du froid sur la peau. Ça c’est le cryolift et c’est génial quand on a mal à la tête. C’est apaisant, c’est top. A la fin du soin, j’avais la peau légèrement rougie mais à peine plus que si j’avais pris un léger coup de soleil. Clairement, j’avais une jolie mine, un teint éclatant et les tâches de rousseurs bien visibles. La preuve en images… avec la bonne tête de vainqueur qui va bien !      

 

Les Papotages de Nana - Filorga

 

Sur ces photos, hormis le kohl noir sur les yeux qui n’a pas été retiré, je ne porte aucun maquillage. Même pas d’anticernes. C’est fou, non? Et je peux aussi vous dire que l’effet a duré quelques jours, malgré un vide grenier qui a eu raison de ma résistance et quelques heures de sommeil zappées (beaucoup trop à mon goût). Au passage, rien à voir avec la choucroute mais vous pouvez voir le rendu de ma micro pigmentation des sourcils 3 mois après.

 

Désormais, même si c’est un budget, je pense adopter quelques soins en institut chez Filorga de temps à autres pour éviter d’avoir à songer trop précocement à la chirurgie ou du moins la médecine esthétique (c’est aussi un busget cela dit). Car avec l’âge, c’est un sujet qui me taraude de plus en plus, mais je ne suis peut être pas encore prête. Je me dis que si j’ai meilleure mine au quotidien, je focaliserai moins sur le traitement des cernes et le comblement de ma ride du lion. Non?

 

Et vous vous en pensez quoi de la chirurgie, de la médecine esthétique et de la recherche de la jeunesse éternelle?

 

Infos pratiques:

Institut Filorga, Centre de Soins Anti-Age, 20 rue de Lisbonne, Paris 8ème (01 42 93 95 40) 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Avant la chirurgie, il y a Filorga”

  1. sheba2 dit :

    Bonjour ,

    . . . Que faut-il en penser ?

    1. Je pense qu’à ton âge il faut se maquiller pour avoir
    une jolie couleur ( qui varie selon les ans et les
    saisons . . . ) du visage, des yeux , de la bouche etc.
    Mais que tous les soins  » un peu forts  » ne sont pas
    recommandés . Que feras-tu dans 30 ou 40 ans ? Je
    crains le pire !!!
    2. Tu es assez jolie et  » naturelle  » comme ça , pas
    besoin de t’en faire pour les rides du lion , dans 10
    ans il commencera à y en avoir partout . . . et si
    tu les conserves , elles habilleront ton visage sans
    modifier ta physionomie .
    3. On a dit récemment que certains soins de beauté
    introduisaient des substances nocives dans notre
    organisme et leurs effets ne disparaissaient pas
    avec le temps !

    4 . Pourquoi ne pas devenir avec le temps
    de mignonnes petites vieilles . . . bien tenues ?

    Amicalement ,

    sheba2U .

  2. Filorga, une marque qui m’a pleinement convaincue !
    J’adhère, j’adore !
    Le lieu est très sympa, épuré.
    Je n’ai malheureusement pas pu venir, ça aurait été sympa je pense.

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives