Les Papotages de Nana

Les huiles essentielles pour débuter

Bon, les gars, ça y est, l’hiver est bel et bien là. Il a tardé à s’installer mais pas de doute cette semaine, on morfle sévère.

 

Du coup, on a beau essayer de rester positif, cela ne suffit pas toujours à garder la forme. Dernièrement, j’ai cumulé 2 mois sans sommeil (merci le terrible two et l’enfant qui s’affirme…. la nuit !), une bronchite carabinée, du boulot par dessus la tête, les soucis que vous avez pu lire ici et encore tant d’autres choses qui m’ont pompé toute mon énergie.

 

Avec tout ça, c’est vrai que j’ai eu beaucoup de mal à garder le cap. En plus de ça, comme vous le savez, si vous me suivez depuis longtemps, je refuse de me médicamenter pour un oui pour un non, je préfère toujours attendre que « ça passe » quand je n’ai rien de grave. Du coup, pour m’aider à affronter cette série noire de la fin d’année,  je me suis tournée vers les huiles essentielles.

 

Pour moi, c’est une démarche qui va dans la continuité d’une vie saine: je ne prends aucun médicament d’aucune sorte (même pas la pilule), je ne fume pas, je ne bois plus une goutte d’alcool (sauf événements exceptionnels, faut pas abuser non plus), je marche beaucoup, je cuisine quasiment tout ce que je mange, j’essaie toujours d’opter pour du bio etc…

 

Les huiles essentielles me paraissaient donc intéressantes pour améliorer mon quotidien mais je n’avais encore jamais sauté le pas… J’avoue que si je n’avais pas été totalement au bout du rouleau, ça ne me serait pas venu à l’esprit. Disons que ces dernières semaines, j’aurais été prête à tout tenter pour aller bien. Et c’est finalement un portage surprise par Phytosun par Newpharma (et NON ce n’est pas sponsorisé) qui m’a donné le déclic. Je me suis dit que l’occasion était trop belle pour ne pas me lancer dans la découverte des huiles essentielles.

 

Je me suis beaucoup documentée sur le sujet. Ayant 2 chats et un bébé à la maison, ce n’est pas à prendre à la légère. Aujourd’hui, loin d’être experte en la matière, j’utilise un diffuseur qui me semble être le moyen le plus simple de commencer.

 

Je sais qu’il existe 1.000 façons d’utiliser les huiles essentielles mais je ne suis pas encore prête à boire des décoctions, passer des heures à chercher les bons dosages pour améliorer l’efficacité de mes crèmes etc. Donc le diffuseur me semble tout à fait adapté quand on débute. Et on en trouve des vraiment pas très chers.

 

Comme d’habitude, cet article est déjà bien trop long et j’ai sûrement perdu la plupart d’entre vous, alors sans transition, je vous fais la liste des bienfaits des huiles essentielles en diffusion dans la maison.

 

Les Papotages de Nana

 

Selon les huiles que vous choisissez, les vertus ne seront pas les mêmes. Cependant, il y a quand même des points communs à beaucoup d’huiles essentielles que l’on peut diffuser.

 

1* Elles sont une bonne alternative aux bougies, parfums d’ambiance etc dont on ne connait pas toujours la composition et les risques pour les voies respiratoires.

2* Elles créent une ambiance cosy et relaxante à la maison avec le léger bruit d’eau de la machine et la petite fumée qui s’en échappe. On pourrait presque se croire au spa.

3* Elles purifient l’air et assainissent la maison, surtout quand on n’ouvre pas assez souvent les fenêtres en plein hiver.

4* Elles nous soulagent contre le stress.

5* Elles évitent aux petits microbes de s’installer et préviennent donc une partie des maux d’hiver, des petites allergies respiratoires au printemps…

6* Elles agissent comme un répulsif pour les moustiques et certains insectes. Alors là, c’est à retenir pour l’été, pas sûre que vous ayez des moustiques en ce moment.

7* Elles facilitent le sommeil et la concentration.

8* Pour conclure, elles agissent sur notre humeur et nos énergies internes. Non, je ne verse pas dans le mouvement hippie mais je recherche un quotidien plus paisible alors forcément, ça me parle.

 

Et si vous vous demandez quelles sont les huiles essentielles dont on a le plus besoin en cette saison, avec nos modes de vie de fous….. je vous ai trouvé une liste non exhaustive de celles qui  sont idéales en cette saison.

 

  1. Le basilic tropical : Il agit sur le stress, la fatigue, la dépression, l’insomnie, les flatulences, les nausées, les problèmes de digestion, les crampes abdominales, la bronchite, la toux…..
  2. Le citron : Il lutte contre la fatigue générale, immunitaire, hépatique, digestive…. Il est préconisé pour lutter contre la cellulite et en soin de la peau (verrues, herpès…)
  3. L’eucalyptus citronné : Il est recommandé en cas de rhumatismes, inflammations, irritations de la peau… C’est un très bon anti moustiques.
  4. Le géranium rosat : Il lutte contre les mycoses, l’eczéma, le zona, l’acné, les petites plaies, les hémorroïdes, la couperose, le relâchement cutané, les vergetures.
  5. L’hélichryse italienne: A utiliser en cas de bleus, coups, nez bouché, rhinites, bronchites, problème de cicatrisation, rougeurs.
  6. Le laurier noble : Il agit contre les infections cutanées comme les mycoses, aide à lutter contre la bronchite, le nez bouché, l’asthme, les douleurs musculaires et articulaires, les aphtes, les gingivites, les maux de dents. Et il a même des vertus anti pellicules.
  7. La lavande aspic : Elle traite les coups de soleil, les petites plaies et brûlures, elle agit contre les problèmes de peau divers et variés, traite la migraine.
  8. Le thym : C’est un allié des problèmes gynécologiques et urinaires. Il agit sur l’insuffisante hépatique, la peau terne, la circulation sanguine et les affections ORL (angine, bronchite…).
  9. La menthe poivrée : Elle est recommandée aux personnes soufrant du mal des transports, de nausées, de crises de foie, de fatigue générale.
  10. Le tea tree : C’est le traitement idéal des peaux à problèmes, des infections ORL, des problèmes de circulation veineuse… Il sert également de manière très efficace en shampoing anti-pelliculaire.

 

Bref, vous voyez qu’il existe mille vertus aux huiles essentielles. Je trouve que ça vaut carrément le coup de s’y pencher car on sait qu’on peut aussi bien guérir que prévenir les petits maux du quotidien. Alors si vous êtes vous aussi dans une démarche de vie plus saine, pourquoi ne pas tester? Il existe même des fioles comprenant plusieurs huiles pour créer un complexe global comme un concentré anti stress, un autre spécial respiration….

 

Les Papotages de Nana Les Papotages de Nana

 

Vous en pensez quoi? Vous connaissez ? Vous utilisez des huiles essentielles? Dites moi tout en commentaire.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “Les huiles essentielles pour débuter”

  1. sabrina dit :

    Coucou,
    Je te souhaite plein de belles choses pour 2019…
    2018 n’aura été une bonne année pour personne j’ai l’impression!!!
    Allons de l’avant…c’est l’année de nos 40 ans flûte alors!!! 🙂
    moi j’utilise du tea tree….contre le mal de gorge…1 goutte dans une cuillère de miel, 3 fois par jour…c’est immonde mais ca marche du tonnerre.
    je n’ai pas encore sauté le pas, pour le reste…mais j’y songe.
    Bisous
    Sabrina

    • JOhanna dit :

      Héhé, on est de la même année….. laquelle commence? (moi c’est juillet).
      Moi aussi, j’ai débuté les huiles essentielles avec du tea tree: c’était à l’adolescence pour les boutons. Puis, j’ai appris que c’était très bien aussi pour les pellicules (il m’arrive d’avoir quelques crises, c’est rare mais je déteste alors le tea tree est radical).
      Je note à boire avec du miel….
      A mon avis, tu es prête pour les autres 😉

      Bisoux

      • sabrina dit :

        c’est moi qui commence…avril.
        j’en mets aussi sur les boutons…mais je pense qu’il faut que j’achète l’arbre direct pour que cela soit efficace!!! Vivement 40 ans en fait!!! lol
        j’irai faire un saut sur site d’huiles essentielles, on ne sait jamais…si j’en trouve une qui rend mon chiot propre 🙂
        bisouss

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives