Les Papotages de Nana

Petit update des travaux à la maison

Aujourd’hui, pas de recette, pas de test de resto ni de revue de produit, mais une petite mise à jour des travaux qui vont bon train à la maison.


Alors, pour celles et ceux qui n’avaient pas suivi, 2019 marque un gros tournant pour nous : On rajoute un poussin à la Papotages Family et on a acheté une maison de campagne dans laquelle chacun aura sa chambre. Pour relire les 2 articles dédiés, c’est ici et .


Le poussin n’étant pas encore arrivé, on s’occupe de lui faire un nid douillet. Et comme je sais que les articles travaux, les avant/ après, ça plait toujours à beaucoup de monde et bien je m’exécute en vous montrant quelques photos de l’avancée des travaux.


Je trouve que le début d’un chantier, c’est toujours le plus impressionnant : quand on passe d’une maison moche avec des papiers peints vieillots, des moquettes usagées et des salles de bains à l’ambiance douteuse à une maison immaculée même si on n’en est qu’à l’étape de l’enduit.


C’est à peu près là qu’on en était, après 1 mois de travaux. Toutes les tapisseries ont été décollées (et je peux vous dire qu’il y en avait des kilomètres de papier peint, y compris au plafond). Les moquettes tendance gay pride (toutes les couleurs de l’arc-en-ciel étaient représentées, une dans chaque pièce) ont été virées. Quelques cloisons ont été abattues et tous les équipements un peu trop vintage de la salle de bains et de la cuisine ont été retirés.

On se retrouve avec de grandes pièces blanches, lumineuses où on arrive d’avantage à se projeter et imaginer des ambiances.

Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


Les Papotages de Nana


On est parti dans l’idée de redonner à cette maison son esprit campagne (au départ, la maitresse de maison avait opté pour une déco très bourgeoisie des années 80 vivant en quartier résidentiel, non loin de la grande ville, vous voyez l’idée?). Sauf que nous sommes quand même à 15 minutes de Troyes qui est tout sauf une mégalopole et le village en question compte 500 âmes dont 400 vaches. Alors le côté bourgeoisie, ça colle moyen au moyen des agriculteurs et des boucs en liberté.

Et puis, on s’est dit que l’esprit campagne serait moins vite démodé qu’un autre. On veut aussi respecter l’esprit du lieu, de la région, rester dans les codes locaux, tout en apportant une touche de confort moderne, malgré tout.

Donc en termes de matériaux, pour les chambres, on a opté pour du parquet dans un beau bois brut, mat, effet planches de chantier ciré. La teinte est plus foncée que ce qu’on voulait au départ mais comme il s’agit de pièces de nuit, on se dit que c’est moins gênant d’avoir un sol un peu plus foncé. Et surtout, cette teinte colle mieux avec la charpente de la bâtisse. Au-delà de ça, ça sera évidemment moins salissant qu’un bois très clair.
Je vous montre ça dès que je peux, c’est un des rares postes à n’être pas encore réalisé (je n’ai même pas vu le parquet en vrai, c’est vous dire).

Pour les pièces de vie type salon, salle à manger et cuisine, on a voulu partir sur de la pierre de Bourgogne mais niveau budget, on dépassait carrément le plafond. On s’est donc rabattu sur du grés façon pierre naturelle. J’avoue que le résultat est très satisfaisant, pour un prix plus que raisonnable. Et le toucher est bien plus doux que de la vraie pierre. Un jour, je l’aurais ma pierre de Bourgogne…..

Pour la salle de bains, je ne vous raconte pas le casse tête. Après quelques déboires avec des plombiers qui nous prennent pour des Américains ayant gagné à Vegas, il a fallu revoir notre copie (dommage, tout avait déjà été cassé… sinon je me serais contentée de peindre sur le carrelage existant). Nous avons fini par trouver notre bonheur chez Leroy Merlin. Nous avons choisi une baignoire îlot à l’ancienne avec des pieds pattes de lion et une robinetterie dans le même esprit. On attend la livraison qui tarde, qui tarde…… Monsieur Leroy si tu passes par là 😉

Les Papotages de Nana


Pour le côté pratique, on a choisi des mitigeurs avec une seule sortie pour régler plus facilement la température de l’eau. Oui, parce que c’est bien joli la robinetterie ancienne mais régler l’eau chaude d’une côté, l’eau froide de l’autre, merci la douche écossaise. Très peu pour moi. La campagne oui mais le confort moderne avant tout, on a dit !!!!

On a choisi de garder la même pierre au sol que dans le salon et la cuisine pour un ensemble harmonieux. Et ça tombe plutôt bien car le carrelage qu’on a choisi est prévu pour l’extérieur au départ donc aucun risque dans une salle de bains. Pour la faïence murale, on a eu un coup de coeur pour des carreaux coloris crème, très travaillés comme de la céramique artisanale avec des effets de transparence qui laissent entrevoir le biscuit en dessous. Tout à fait esprit campagne chic. J’en oublierais presque mon obsession pour le Zellige (hors budget lui aussi).

Le meuble avec vasque sera une totale improvisation parce que je ne trouve rien de satisfaisant dans le commerce. On va donc détourner une console en bois brut de chez PIB dans laquelle on percera des trous pour accueillir les vasques. En dessous, on déposera des paniers en osier dans lesquels on rangera les essentiels de la salle de bains.

On n’a pas encore trouvé la cuisine de nos rêves. La problématique essentielle de cette pièce est qu’elle est immense, ce qui sous-entend un budget conséquent pour la meubler, sinon elle risque d’avoir l’air riquiqui voire vide. On hésite : Cuisine en L ou en U, îlot central ou table avec chaises et bancs? Tout est possible…. Ce qui est sûr, c’est qu’on voudrait des meubles bas uniquement (suis trop petite pour les meubles hauts), de belles finitions à l’ancienne, des couleurs douces type vert d’eau, bleu baltique, vieux rose très pâle, gris lin ou taupe très clair, du bois, du laiton ou de l’acier brossé noir mat. Vous voyez, tout ça n’est pas encore très bien en place dans ma tête. Si jamais, vous avez des idées, des bons plans etc… je suis preneuse 😉

La seule chose pour laquelle on a craqué dans la cuisine avant même d’avoir les plans définis, c’est le piano de cuisson de la marque Falcon. Une vraie petite folie dont on (je) rêvait depuis des années. Et à force de faire des coupes franches dans le budget travaux, on s’est dit qu’on pouvait au moins se faire ce gros plaisir. Y’a plus qu’à meubler autour maintenant.




Voilà, en gros où on en est. C’est assez marrant parce que chaque week-end, quand on retourne sur place pour voir l’avancée des travaux, on est comme des gamins qui découvrent leurs nouveaux jouets le soir de Noël. Pourtant, c’est très bête parce que certaines fois, rien ne semble avoir vraiment avancé. On a cette facilité à s’extasier sur une prise, un plafonnier qui a été installé proprement. Ces derniers jours, on a acheté le receveur pour la douche et on a ressenti un plaisir immense en chargeant la voiture… alors qu’au fond, c’est juste une grande plaque de faïence sur laquelle on va marcher quelques minutes dans la journée pour se laver. C’est pas un truc de dingue non plus.

Mais voilà, cette aventure nous donne des ailes. Chaque étape est un vrai plaisir de la vie qu’on s’offre et on a hâte de pouvoir aller y et passer notre premier week-end complet.

J’espère que ce petit article d’humeur sur l’avancée de nos travaux vous a plu. Si vous avez des questions techniques, n’hésitez pas, j’essaierai d’y répondre du mieux possible. Et si vous avez des recommandations à nous faire, on prend bien sûr !

Bises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Petit update des travaux à la maison”

  1. sheba2 dit :

    bonjour Joh,
    . . . . . bon courage ! ! ! !

    Amicalement ,
    Sheba2u.

  2. Julie dit :

    C’est marrant j’ai longtemps voulu ce piano et puis moi cuisine bcp je me suis dis que c’était pas pratique faut se baisser pour le four en plus c’est a hauteur des enfants mais la joie de créer un lieu qui nous représente est un doux rêve encore pour moi et bonne chance dans la recherche des choses qui lui donnera un cachet inimitable

    • JOhanna dit :

      Oui j’avoue : faut se baisser. Mais tous les fours que j’ai eu jusqu’ici étaient toujours en bas, à hauteur d’enfants. Et au final, ça ne me dérange pas de me baisser, j’ai pris l’habitude. Voire même depuis qu’elle tient debout, ma fille adore s’y agripper pour regarder ce qui se passe l’intérieur. Du coup, je trouve ça trop mignon…. c’est toujours mieux que la télé ahah.
      J’espère qu’on va trouver ce qui rendra à cette maison son charme et son authenticité 🙂

Laisser un Papotage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives